fbpx

Quels sont les bienfaits du sport sur la maladie de Parkinson ?

Léa Fernandez

Le sport pour améliorer la qualité de vie aux personnes atteint de Parkinson !

Parkinson, maladie neurologique

        La maladie de Parkinson provient de la mort des cellules nerveuses dans le cerveau, créant ainsi un manque de dopamine. La dopamine est une substance chimique impliquée dans le contrôle moteur, l’attention, le plaisir, la motivation, le sommeil, la mémoire et la cognition.

C’est donc une maladie évolutive, aboutissant à la perte d’autonomie. En France, plus de 200 000 personnes sont touchés. C’est la 2ème maladie neurologique la plus fréquente après la maladie d’Alzheimer et constitue une cause majeur de handicap chez le sujet âgé. 

« L’exercice physique – Bouger plus pour combattre la maladie de Parkinson »

Quels sont les principaux troubles moteurs ?

Il existe trois troubles moteurs principaux.

1) Les tremblements au repos affectant surtout les mains et les bras. Disparaissant  au mouvement. Ces tremblement ne sont pas systématiques et épargne environ 30 % des patients. 

2) La rigidité musculaire ou hypertonie, qui est l’exagération  du tonus musculaire. Elle peut toucher tous les muscles du corps et provoque notamment une posture penchée vers l’avant. 

3 : L’Akinésie ou une lenteur dans la mise en œuvre du mouvement. Les mouvements sont difficiles à coordonnées ce qui interfère avec toutes les activités de la vie quotidienne, y compris la marche. 

Quels sont les troubles moteurs associés ?

Il existe beaucoup de troubles associés à la maladie de Parkinson, en fonction de chaque personne.

Neuropsychiatrie

Dépression

Apathie

Anxiété

Hallucination

Démence

Liée au fonctionnement autonome

Hypotension ortostatique

Dysfonction uro-génitale

Constipation

Insuffisance sexuelle

Douleurs

Musculosqueltique

Dystonique

Neurologique

L'activité physique, une voie non médicamenteuse pour pallier aux symptômes

Il existe deux approches pour pallier aux symptômes qui sont : les moyen médicamenteux et l’accompagnement non médicamenteux dont fait partie l’activité physique adaptée.

L’activité physique adaptée désigne l’ensemble des exercices qui peuvent limiter l’impact des principaux symptômes de la maladie. 

La participation à un programme d’exercices et la pratique d’une activité physique quotidienne améliorent : 

– La condition physique

– La fonction motrice

– La vitesse de marche

– Les symptômes dépressifs

– l’humeur et la cognition

et diminuent les instabilités posturales.

Les recommandations

Concernant le type d’activité, aucunes recommandations n’ont été émises pour le moment. Cependant, inclure plusieurs activités physiques stimulant différentes fonctions sont recommandés tel que  :

– La Danse ( plus particulièrement le Tango)

-Les exercice aérobique : Marche, vélo, natation, randonnées

-Le renforcement musculaire : Poids du corps, haltères, bandes élastiques

-Le Yoga 

-Des exercices d’équilibre : Exercice en statique/dynamique. Bipodal/ unipodaldestre, marche nordiq

Cours de sport à Lyon

Si vous résidez à Lyon, un coach sportif mais surtout un enseignant en activité physique adaptée expert dans le domaine du sport et de la santé pourra vous accompagner au quotidien. 

Travaillant à l’hôpital neurologique depuis 2 ans en tant qu’enseignante en activité physique adaptée, je suis en mesure d’adapter vos séances en fonctions de votre état de santé, vos objectifs, et de vos envies afin que vous puissiez garder la meilleure qualité de vie possible. 

« S’aimer soi-même et donner à son corps ce dont il a besoin pour être à son meilleur «  Gregg BRADDEN